Tour de l’ayurveda – 3. étape : L’histoire de l’Ayurveda de la période védique à aujourd’hui


La troisième étape du tour de l’ayurvéda remontera au fil des temps pour retracer l’ayurveda de ses origines à la médecine traditionnelle que nous connaissons et apprécions aujourd’hui.

Les seules sources de l’Ayurveda encore rétractables aujourd’hui, remontent à la période védique (environ 1500 av. J.-C à 320 av. J.-C) mais certains experts croivent que l’Ayurveda existait déjà il y a 5000 ans. La période de l’Inde védique est également la période de l’histoire indienne quand les grands textes canoniques ont été écrites. Les textes les plus importants de cette époque sont les quatre védas, les Brahmanas, les Upanishad et les Aranyaka.

reflets de lotus

Les divinités de l’Ayurvéda

Le dieu qui est associé à l’ayurveda et plus généralement à l’art de la médecine est Dhanvantari on dit de lui qu’il est fort comme un lion et selon la présentation il y parfois 2 ou 4 bras. Souvent il porte le port de l’immortalité (Amrita) et des herbes. Les autres déités associées à l’ayurvéda sont les Ashvins. Ils sont des jumeaux, jeunes et beaux, et ils ont des pouvoirs de guérison. Leurs noms sont Dasra et Nasatya.

Les textes importants de l’Ayurvéda

Les anciennes connaissances étaient souvent transmises par voie orale, comme par exemple les notions de méditation contemplative par les rishis. Beaucoup des connaissances ayurvédiques de l’époque védique étaient perdues au fil du temps. C’est uniquement dans pa période Upanishads (un peu prêt en même temps que l’an 0) que commence ce qui est respectueusement appelée « l’âge d’or » de l’ayurveda. C’est à ce moment que les deux texts les plus importants (encore pour l’ayurveda que nous connaissons aujourd’hui) ont été écrits. Ils s’appellent Charaka-Samhita et Sushruta-Samhita. Un troisième texte très important est le Vagbhatta-Samhita qui est une réorganisation et un résumé des deux premiers textes, qui est encore utilisé aujourd’hui pour l’enseignement ayurvédique. En plus de ces 3 textes majeurs existent trois autres textes. Ils s’appellent Madhava-Nidana-Samhita, Sharngadhara-Samhita et Bhava-Prakasha-Samhita.

  • Charaka-Samhita – principalement sur le traitement des maladies par médecine interne et le diagnostic des maladies
  • Sushruta-Samhita – descriptions de plus de 1100 maladies, 700 plantes médicinales avec des recettes pour des préparations
  • Vagbhatta-Samhita – le résumé et la réorganisation des deux textes précédents pour l’enseignement ayurvédique
  • Madhava-Nidana-Samhita – la classification des maladies par leurs symptômes
  • Sharngadhara-Samhita – descriptions des préparations utilisées lors de la phase du Panchakarma de la cure ayurveda et informations sur le diagnostic du pouls
  • Bhava-Prakasha-Samhita – très grand nombre de vers (plus de 10.000) parlant des aliments, des minéraux et des plantes

 

La perte partielle des notions Gesundheit

De l’époque védique à aujourd’hui beaucoup de notions de l’ayurvéda ont été perdus à cause de la transmission par voie orale mais une partie fût conservée et enseignée. Entre la diffusion du bouddhisme jusqu’à la moitié du 18ème siècle il existait des universités ayurvédiques et des hôpitaux. Par contre lors de la colonisation anglaise de l’Inde la médecine ayurvédique était dénigrée et considérée comme rétrograde. Elle fut complètement supprimée et les universités ont été fermés. Seulement au 20ème siècle sous Mahatma Gandhi des nouvelles écoles pour l’ayurvéda furent créés. L’ayurveda est officiellement reconnu en Ine comme méthode médicale depuis l’indépendance en 1947. Au Sri Lanka la situation est un peu différente. L’enseignement n’a pas été interrompu ce qui fait que certaines techniques sont aujourd’hui un peu différentes de l’ayurveda indien. Le Sri Lanka est le seul pays au monde où l’ayurvéda a un status du système médicale officielle de l’État. En Inde la médecine scolaire a pris la place de l’ayurveda dans les années 60.

L’ayurveda aujourd’hui – une cure appréciée dans le monde entier

Aujourd’hui l’ayurveda est vu comme une médecine traditionnelle et elle n’est également appréciée ailleurs qu’en Inde et au Sri Lanka. Chaque année de nombreux voyageurs du monde entier viennent dans les centres ayurveda pour faire les cures de 2 ou 3 semaines qui servent à rééquilibrer les doshas pour retrouver l’équilibre intérieur et pour faire le plein d’énergie. Les vertus de la diététique ayurvedique deviennent de plus en plus connues et beaucoup apprécient la cure Panchakarma également comme cure détox. On dit que l’ayurveda est une panacée pour les yeux, la peau, les dents, l’appareil locomoteur et l’esprit.

SpaDreams propose des séjours d’ayurvéda ayant d’ayurvéda « ligth » à ayurvéda authentique. Si vous voulez trouver un séjour ayurvéda rendez-vous ici :

Séjours Ayurveda avec SpaDreams – authentique ou light ou deluxe – trouvez votre séjour idéal en Asie ou en Europe

Pour découvrir les autres articles du tour de l’ayurvéda regardez ici :

 

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someoneShare on LinkedInShare on Tumblr
Cet article vous a plu ? Nous attendons avec impatience votre évaluation:
Tour de l’ayurveda – 3. étape : L’histoire de l’Ayurveda de la période védique à aujourd’hui
:
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
5,00 points sur 5 évaluation basée sur les 1 votes précédents.
Loading...

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

5 réponses s jusqu’ici

  1. […] Tour de l’ayurveda – 3. étape : L’histoire de l’Ayurveda de la période védique à aujourd… […]

  2. […] Tour de l’ayurveda – 3. étape : L’histoire de l’Ayurveda de la période védique à aujourd… […]

  3. […] vous venez de lire notre article sur l’histoire de l’ayurvéda vous êtes déjà familier avec le développement de l’ayurveda. Alors maintenant nous allons […]

  4. […] Dans la première étape de notre tour d’ayurvéda nous avons découvert qu’est-ce que c’est cette science de la vie ancienne et en quoi consistent les trois doshas. Ensuite nous avons fait une étape de montagne vers les trois thermes de la cure ayurvédique (Panchakarma, Purvakarma et Paschatkarma) suivi d’une étape accidentée jusqu’à la nuit des temps avec l’histoire de l’Ayurvéda. […]

  5. […] et différent de l’Inde, comme vous avez pu lire dans l’article sur l’histoire de l’ayurveda ici cette technique de guérison fait même partie du système de santé […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *