L'Ayurveda contre le côlon irritable, récipients avec herbes ayurvédiques

L’Ayurveda contre le côlon irritable – 4 conseils pour le traiter

Voici comment l’Ayurveda peut vous aider en cas de syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable (IBS en anglais) se caractérise généralement par des crampes et des troubles digestifs extrêmes en réaction à certains aliments. Le recours à l’Ayurveda pour le syndrome du côlon irritable est une méthode de plus en plus populaire. Comme la médecine ayurvédique accorde une grande importance à une alimentation équilibrée et adaptée à l’individu, elle constitue la base idéale pour un régime lié à la maladie. Dans le cadre d’une cure ayurvédique contre le côlon irritable, vous apprenez à choisir les aliments avec plus de soin et à tenir compte des besoins sensibles de votre intestin. Cela permet de prévenir les réactions d’irritation et d’améliorer votre qualité de vie à long terme. Dans cet article, nous vous donnons des conseils utiles et des informations sur comment pratiquer l’Ayurveda pour traiter le côlon irritable.

L’Ayurveda contre le côlon irritable – Les bases

Le syndrome du côlon irritable est une maladie dont les causes sont souvent inexpliquées. Souvent, ce problème de santé n’est pas détecté lors des examens médicaux. Ce n’est que lorsque les muqueuses intestinales enflammées et le déséquilibre du microbiote donnent les premiers signes de la maladie. Les symptômes sont en revanche beaucoup plus clairs. Peu de temps après la consommation de certains aliments, de violentes crampes intestinales ainsi que des ballonnements et des diarrhées apparaissent. De même, le côlon irritable favorise un risque accru d’infections intestinales en raison de l’affaiblissement du microbiote intestinal.

L'Ayurveda contre le côlon irritable, une femme se tenant le ventre avec représentation du côlon

La médecine conventionnelle et l’Ayurveda considèrent désormais que les causes du syndrome du côlon irritable sont une combinaison de plusieurs facteurs. Parmi ceux-ci, on trouve le stress prolongé, une mauvaise alimentation et des intolérances alimentaires. Mais également des maladies intestinales antérieures telles que des inflammations intestinales ou des infections gastro-intestinales. C’est la raison pour laquelle l’Ayurveda adopte une approche holistique pour traiter le syndrome du côlon irritable. Cette approche consiste à agir à la fois sur les causes du stress, les habitudes alimentaires et les fragilités intestinales.

En outre, l’Ayurveda attribue explicitement la responsabilité de ce problème de santé à un trouble de Vata. En effet, Vata est l’un des trois doshas considérés par l’Ayurveda comme un élément important de la constitution du corps. Situé dans le gros intestin, le dosha Vata est particulièrement responsable de la santé intestinale. Les troubles du Vata entraînent donc des troubles digestifs, des maladies intestinales et une fonction intestinale perturbée.

Traiter le syndrome du côlon irritable avec l’Ayurveda – effets et études prouvés

De nombreuses études ont confirmé le potentiel médical des traitements ayurvédiques pour les maladies intestinales. Une étude polonaise menée par le département de biochimie de l’université de médecine de Lodz est parvenue à cette conclusion. L’équipe de chercheurs a étudié l’efficacité médicale du triphala. Cette dernière est une plante médicinale traditionnelle ayurvédique riche en polyphénols, en vitamine C et en flavonoïdes. Selon les résultats de l’étude, cette combinaison d’ingrédients est responsable de l’effet anti-inflammatoire et antioxydant du triphal. Elle possède également des propriétés antifongiques. Grâce à son action, l’herbe médicinale ayurvédique contribue efficacement à la restauration de la muqueuse intestinale. Ainsi, elle renforce la fonction intestinale et prévient les réactions d’irritation graves en cas de côlon irritable. L’étude recommande donc le triphala comme probiotique naturel lors d’un traitement ayurvédique contre le syndrome du côlon irritable.

L'Ayurveda contre le côlon irritable, aliments ayurvédiques dans des récipients blancs

Ces dernières années, l’hôpital renommé Charité de Berlin s’est également penché sur la question de savoir s’il était possible de guérir du syndrome du côlon irritable avec l’Ayurveda ou du moins de traiter les symptômes de ce syndrome. Bien que les résultats des études ne soient pas encore disponibles, le département de recherche en médecine naturelle de l’hôpital a déjà émis de nombreux avis positifs. Le moteur de cette recherche est le Dr Christian Keßler, qui, en tant qu’expert en médecine indienne et ayurvédique, est le directeur médical de la formation continue des médecins « L’Ayurveda comme médecine complémentaire ». Il ne fait donc aucun doute que les pratiques thérapeutiques ayurvédiques ont depuis longtemps trouvé leur place dans la médecine traditionnelle. De plus en plus d’hôpitaux considèrent également l’Ayurveda comme une méthode de traitement alternative pour le syndrome du côlon irritable.

L’Ayurveda pour le côlon irritable – 4 conseils et informations sur le traitement

1. La cuisine ayurvédique

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’Ayurveda considère le dosha Vata comme le principal responsable du syndrome du côlon irritable. Une cure ayurvédique contre le côlon irritable comprend donc avant tout des mesures qui régulent le Vata. Pour ce faire, vous allez faire connaissance avec quelques règles fondamentales de l’alimentation ayurvédique. Les aliments lourds et les portions trop importantes sont généralement déconseillés. Vous devriez également éviter les produits laitiers, la viande, les céréales riches en gluten, les aliments secs et les boissons contenant de la caféine comme le café ou le thé noir. En effet, selon la croyance ayurvédique, ces derniers renforcent encore plus le Vata. Au lieu de cela, il est recommandé de consommer des aliments faciles à digérer et des aliments liquides (par exemple des bouillies de céréales ou des soupes) pour traiter le syndrome du côlon irritable.

2. Les herbes ayurvédiques

Vous devriez également éviter de consommer des épices fortes lorsque vous avez le côlon irritable. Seules les herbes aromatiques qui renforcent l’intestin comme l’anis, le fenouil, le cumin et le gingembre doivent être consommées régulièrement. Et ce, sous forme de thé ou, dans le cas du gingembre, d’eau de gingembre. Les fans d’herbes aromatiques devraient remarquer que les herbes citées sont des remèdes classiques contre les troubles digestifs. De plus, elles conviennent parfaitement pour le nettoyage de l’intestin. Les herbes diurétiques et digestives aident à éliminer les éventuels déchets corporels qui, en raison de leur fort potentiel inflammatoire, font souffrir l’intestin. Les agents infectieux qui endommagent la muqueuse et la flore intestinales sont également expulsés de l’intestin de manière ciblée.

Pour reconstituer la flore intestinale et renforcer les muqueuses intestinales, on prescrit en outre des préparations comme l’ashwangandha ou l’amalaki. Ceux-ci contiennent le triphala comme principe actif de plantes médicinales.

L'Ayurveda contre le côlon irritable. plantes ayurvédiques sur fond blanc

3. Cure de jeûne Panchakarma

La cure de détoxification ayurvédique Panchakarma est un merveilleux procédé d’élimination. Jeûner ne signifie pas ici régime zéro. En effet, l’Ayurveda considère que le feu digestif (Agni), important pour la santé intestinale, doit être maintenu par un apport régulier d’aliments chauds. Cependant, les portions alimentaires lors d’une cure Panchakarma sont nettement plus réduites. De plus, elles sont combinées avec des massages digestifs et des lavements du côlon. Pour les massages ayurvédiques, les thérapeutes ayurvédiques utilisent de l’huile de sésame chaude, dont les propriétés thermiques sont censées favoriser la digestion. La pâte de gingembre est également très utilisée pour le massage intestinal dans le cadre d’une cure Panchakarma.

4. Un mode de vie qui respecte l’intestin

Dans l’ensemble, l’approche ayurvédique pour traiter le syndrome du côlon irritable coïncide en de nombreux points avec l‘approche de la médecine occidentale. Il existe également de nombreux points communs en ce qui concerne la prise en charge des comportements nuisibles à la santé.

Par exemple, une thérapie contre le stress en tant que mesure préventive contre les troubles intestinaux liés au stress joue également un rôle au cours du traitement. Il en va de même pour les tests d’intolérance alimentaire, afin d’exclure certains aliments comme facteurs déclencheurs du syndrome du côlon irritable.

Cependant, les étapes de la thérapie ayurvédique visant à optimiser un mode de vie respectueux de l’intestin vont encore plus loin. Par exemple, dans le cadre de la cure, une grande importance est accordée à l’apprentissage d’une routine de sommeil saine. Vous devriez vous coucher tôt et vous lever avant le lever du soleil afin de maintenir un équilibre harmonieux dans le cycle de digestion de l’intestin. Une bonne hygiène de sommeil régule le Vata et permet en outre de commencer la journée sans stress, ce qui est également bénéfique pour l’intestin. En parlant d’hygiène, l’Ayurveda accorde également une grande importance à l’hygiène bucco-dentaire dans le traitement des problèmes digestifs.

Trouvez l’hôtel parfait pour votre cure ayurvédique contre le syndrome du côlon irritable

Siddhalepa Ayurveda Resort
Sri Lanka – Côte Ouest du Sri Lanka – Wadduwa
Cure Ayurveda classique (1 pers.) + personne accompagnante sans cure
6 nuitées, chambre double, pension complète
Kurhaus Bad Bocklet
Allemagne – Rhön / Vogelsberg – Bad Bocklet
Ayurveda Panchakarma
14 nuitées, chambre double, pension complète
Thaulle Resort
Sri Lanka – Côte Sud du Sri Lanka – Tissamaharama
Cure classique Ayurveda
6 nuitées, chambre double, pension complète
Athreya Medical Resort
Inde – Sud-Ouest de l'Inde / Kerala – Kottayam
Cure ayurveda (Panchakarma)
10 nuitées, chambre double, pension complète

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SpaDreamsFR Instagram
Sitemap